Site Credits
Project management, media contents & texts
Design, development & web integration
Send your favorites to a friend
* Mandatory fields
** Separate multiple addresses with commas
0
0
0
OK
Type your search
result
more
My favorites
...
Quad Productions
Live-action commercials and content
Quad Cinéma
Live-action and animated feature films
Quad Drama
TV movies TV series
Quad Documentaires
Depict the world of today
WIZZ
Animation, mixed media and design
Where is Brian
100% food
Art Bridge
Artistic collaborations for branded content
Quad Stories
Full creative content
in Finé
Visual representation of the luxury product
Fix Studio
VFX and post production
Latest news
Say hi to Farouche!

Après s'être formée à l'ébénisterie à la prestigieuse Ecole Boulle, et des débuts en tant qu'architecte, Anna créé son Studio Farouche en 2014.

Elle rejoint le département Design Intérieur d'Art Bridge en ce début d'année 2018 et nous livre ici son parcours, ses inspirations et ce qui l'a poussé à créer son propre studio.

 

Peux tu nous expliquer ton parcours en quelques mots ?

 

Je suis initialement architecte. Après des études à Bordeaux, Barcelone, Nantes, un projet de diplôme à Miami et quelques années en agence, j’ai rapidement ressenti le besoin de m’exprimer à une autre échelle et de toucher à un savoir-faire proche de la matière. Je me suis formée à l’ébénisterie à l’Ecole Boulle et j’ai crée en novembre 2014, le studio Farouche. 

Après deux ans de résidence au Ateliers de Paris, j’ai gagné en fin 2016 le Grand Prix de la Création de la ville de Paris. et suis aujourd’hui installée dans mon propre atelier au 2 passage rauch (paris XI).

 

Pourquoi avoir choisi la marqueterie ?

 

Le bois m’a toujours inspiré et c’est la découverte de la technologie du laser à l’école boulle qui a déclenché en moi l’envie de m’exprimer avec ce savoir-faire.

J’ai réalisé le potentiel créatif qu’offre la rencontre entre la liberté graphique du numérique et les techniques d’assemblage de placage traditionnelles.

Cette fusion est pour moi une source d’inspiration inépuisable qui « dépoussiére » l’image souvent associée à cet art ancestral.

 

Tes collections sont très graphiques et semble prendre à contre pied l'image traditionnelle de cet art qui allie créativité et minutie. Comment décrirais-tu ton travail ?

 

C’est un travail d’aller et retour permanent entre le Numérique et la Main, les savoirs-faire et l’expérimentation, la Tête et la Matière. 

Mon regard d’architecte reste ancré dans ma manière de questionner la matière, le graphisme, et la notion d’usage dans le dessin du mobilier et du motif. Je l’appréhende avant tout comme un travail de recherche artistique et technique.

 

Qu'est-ce qui t'inspire au quotidien ?

 

Mon inspiration prend autant corps dans la subjectivité des lignes “construites” par l’homme, qu’elles soient architecturales, photographiques, cartographiques… que dans la singularité des lignes animales et végétales. J’aime faire entrer en résonnance le veinage naturel du bois ou du marbre, avec les motifs géométriques qu’ils m’évoquent.

 

Pourquoi avoir choisi le nom "Farouche" pour ton studio ?

 

“Farouche” s’associe pour moi, au caractère le plus symbolique et magique des matières brutes que je façonne ; l’idée étant toujours de révéler, de respecter et d’apprivoiser ces matières vivantes et singulières, d’y laisser mon empreinte, sans les dénaturer. 

 

////

 

Anna has created her studio 'Farouche' in 2015 after a diploma in Carpentry at the famous Ecole Boulle, Paris. Her architectural background possibly explains the right balance between abstract and concrete that her work conveys.

She recently joins the Interior Design departement of Art Bridge and we chatted with her to find out more about her work and her inspirations.  

 

Can you explain your journey in a few words?

Initially I am an architect. After studying in Bordeaux, Barcelona, ​​Nantes, a diploma in Miami and a few years in an agency, I quickly felt the need to express myself and master different materials. I trained in carpentry at Ecole Boulle and in November 2014 I created Studio Farouche.

After two years at the Ateliers de Paris at the end of 2016, I won the “Grand Prix de la Creation” from the City of Paris. Today I am now in my own workshop at 2 passage Rauch (Paris XI).

 

Why did you choose this specialization?

Wood has always inspired me and it is the discovery of laser technology at the Ecole Boulle that triggered a desire to express myself with this material. I realised the creative potential offered by the encounter between digital graphic freedom and traditional veneer assembly techniques. This fusion is an inexhaustible source of inspiration that has modernized a technique often associated with this ancestral art.

 

Your collections are very graphic and seem to oppose the traditional image of this art that combines creativity and meticulousness.

How would you describe your work?

It is a work of constant back and forth between digital and manual tools, knowledge and experimentation, reflection and the material.

My architect's vision remains anchored in my way of questioning the material, the graphics, and the notion of use when designing the furniture and the motif. I apprehend it primarily as an artistic and technical piece of work.

 

What inspires you every day?

My inspiration comes from the subjectivity of manmade shapes, be that architectural, photographic and cartographic... but also the uniqueness of living and vegetal forms. I like to combine the natural veining of wood or marble, with geometric patterns.

 

Why did you choose the name "Farouche" for your studio?

For me "Farouche" associates itself with the most symbolic and magical character of the raw materials that I fashion. The idea being to always reveal, respect and tame these living materials, to leave my mark, without distorting them.

More news

Electric Driverless Car Campaign 'Renault EZGO' by Michel+Nico
Throwback: Greg&Lio's Grammy Memories!
Highways: a music video by Gabriel Dugué